DVDBelgorama

Forum


    Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Partagez

    musicdeal
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 1959
    Age : 42
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 12/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  musicdeal le Dim 29 Juil - 23:44

    Runaway

    Sympatique serie B

    Bad Times

    Le film ne vaut que pour la prestation de Christian Bale

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Lun 30 Juil - 0:31

    coupienne a écrit:Et que penses tu du "remake" de 2003, Oli ?

    Moi, j'apprécie vraiment beaucoup même si le côté viscéral de l'original est inégalable ... remercie


    je suis du m'aime avis. remercie


    Deadwood 1.01 1.02 1.03

    Encore une bonne serie de HBO . joyeux


    _________________

    Riddick29
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 7202
    Age : 38
    Localisation : Ou la réalité s'achève...
    Date d'inscription : 30/01/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Riddick29 le Lun 30 Juil - 8:34

    Jinny de mes rêves 3.06, 3.07 et 3.08

    Les Experts Miami 1.09, 1.10, 1.11 et 1.12

    Laurent T.
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2635
    Age : 31
    Localisation : Saint-Marcellin, Isère (38)
    Date d'inscription : 06/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Laurent T. le Mar 31 Juil - 19:16

    Le Temps des Gitans (1989 - Emir KUSTURICA)

    Trois ans après sa première Palme d'Or, Emir Kusturica signe un film qui sera par la suite à jamais gravé dans les annales du cinéma Européen. LE TEMPS DES GITANS est un film qui mélange à la fois le drame, la tragédie, l'humour burlesque, la poésie et la magie.
    Ce long-métrage, impregné de la culture gitane que Kusturica connaît sur le bout des doigts, est d'une force visuelle, émotionnelle et dramatique tout simplement époustouflante, portée par deux acteurs (malheureusement décédés depuis) livrant ici une prestation sublime.
    Kusturica a grandi au sein de la communauté gitane et il ne pouvait pas faire mieux que de lui rendre hommage à travers d'un film exhubérant, haut en couleurs, rempli d'humour et porteur d'un message d'espoir, à l'image de ce peuple parfois controversé et injustement pointé du doigt par les pays "civilisés".
    La magnifique histoire d'amour entre Perhan et Azra, deux adolescents que rien ne peut séparer,vient mettre en image cette relation idéale pervertie par le besoin absolu d'argent, le vice, la traite d'enfants à la limite de l'esclavage ainsi que par la mort, qui vient briser le coeur et casser tout espoir du peuple gitan.
    Tout en étant une tragédie, le film de Kusturica offre certains moments abolument burlesques, fort influencés par le cinéma de Charlie Chaplin.
    N'oublions pas non plus la mise en images des traditions culturelles gitanes, comme des superstitions mythologiques, les croyances paranormales mélangées à des références cinématographiques et littéraires qui forment un ensemble cohérent, intéressant et passionnant.
    Grâce à sa puissance émotive et son esthétisme de premier ordre, LE TEMPS DES GITANS reste aujourd'hui un des plus grands chefs-d'oeuvre du cinéma Européen, le meilleur film de son auteur et surtout un sublime hommage au peuple que l'on montre pendant plus de deux heures.



    Midnight Express (1978 - Alan PARKER)

    Trois ans après l'évasion et après la parution du bouquin éponyme de William Hayes, Alan Parker décide de transposer cette histoire tragique au cinéma.
    Il faut dire que dans les années 70, le cinéma hollywoodien parlait beaucoup de sujets tabous, mais celui du film de Parker est casse-gueule et risqué : les conditions de détention dans les prisons Turques. Le cinéaste ne fait pas dans la dentelle et dès les premières scènes qui se déroulent dans la prison, un sentiment de malaise s'installe chez le spectateur durant deux heures non-stop.
    Parker filme la torture, le mépris de la dignité humaine, le racisme musulman pour mieux les dénoncer. Au biais de scènes fortes, choquantes mais ô combien poignantes, il a réussi à montrer une dure réalité aux spectateurs, mais également à mettre en scène un malaise permanent (celui du héros principal) que le public ressent autant que le héros.
    Souvent accusé de film raciste en raison de ses dialogues d'une cruauté sans égal (Vous êtes une nation de porc !) souffrant de certains anachronismes (les Turques portent le Fez, alors qu'il n'est plus porté en Turquie depuis l'abolition des couvre-chefs symboliques), MIDNIGHT EXPRESS est pourtant un film nécessaire, dans la mesure où il est encore d'actualité (la Turquie veut adhérer à l'UE et les tortures dans les prisons existent encore maintenant), mais également pour sa force critique envers le non-respect des Droits de l'Homme tant que pour sa densité dramatique juste et sobre, jamais poussée dans une sensibilité de super-marché.
    Une des plus belles adaptations de bouquins auto-biographiques, à ne pas mettre devant tous les yeux.



    _________________


    Mes DVD (mise à jour le 15 avril 2008)

    Inconnu
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 16/04/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Inconnu le Mer 1 Aoû - 1:08

    Vu Le Caire, Nid d'Espions.

    parle Excellent ! Je craignais un simple remake des vieux films OSS 117, une pâle copie en plus de James Bond mais le réalisateur a joué la carte de la comédie et c'est un bien plaisant spectacle que Jean Dujardin nous offre.

    Riddick29
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 7202
    Age : 38
    Localisation : Ou la réalité s'achève...
    Date d'inscription : 30/01/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Riddick29 le Mer 1 Aoû - 9:52

    Revenge of the Nerds II - Nerds in paradise

    Comique, sans plus...

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Mer 1 Aoû - 13:10

    Deadwood 1.04 1.05 1.06 cool joyeux


    _________________

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Mer 1 Aoû - 19:53

    saw 3

    Saw 3 est dans la même lignée que les deux précédents mais plus gore que les deux premier.



    Night watch

    un film trés moyen.



    _________________

    musicdeal
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 1959
    Age : 42
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 12/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  musicdeal le Jeu 2 Aoû - 14:25

    Mon meilleur amis

    bof bos c'est francais quoi

    Laurent T.
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2635
    Age : 31
    Localisation : Saint-Marcellin, Isère (38)
    Date d'inscription : 06/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Laurent T. le Ven 3 Aoû - 12:00

    Hostage (2005 - Florent SIRI)

    Peu de cinéastes Français ont réussi à Hollywood, certains ont même signé des catastrophes dont rien ne pouvait sauver de la bêtise crasse (Pitof et son Catwoman). Deux ans après l'excellent Nid de Guêpes, Florent Siri passe outre-atlantique pour prouver que le talent s'exporte partout.
    Avec Hostage, Siri confirme son grand talent en signant un thriller haletant et bien foutu. Dès le début, le ton nous est donné. Bruce Willis, négociateur au bout du rouleau en raison de différents familiaux, est témoin d'une prise d'otages qui se termine dans un bain de sang. Se sentant coupable, il décide de devenir un simple flic.
    Rien que la scène d'ouverture nous fait sentir une tension palpable : le superbe plan où Willis descend l'escalier au ralenti montre qu'il n'a pas suffisament de temps pour libérer les otages et que tout se finira très mal. La scène se termine avec Willis en pleurs, avec le sang du petit garçon sur les mains.
    Siri ne fait pas dans la dentelle, les enfants sont des victimes comme les autres et ils peuvent y passer autant que les adultes.
    Une fois cette formidable scène d'ouverture passée, on rentre enfin dans le vif du sujet avec nos trois délinquants qui vont vivre leur journée la plus cauchemardesque de leur vie.
    Le film se déroule principalement de nuit et Siri, technicien hors paire, arrive à jongler avec les éclairages. L'ensemble est très sombre et rarement illuminé, rajoutant une couche de suspense supplémentaire.
    Alors qu'on s'apprétait à voir un film d'action dans la lignée des Die Hard, Siri signe un huit-clos violent, sombre et très angoissant. Le spectateur, pris dans un stress permanent, ne peut savoir à l'avance si tout le monde sera sauvé ou si il y aura d'autres morts. Grâce à des bad guys charismatiques et réellement méchants (le type qui écrit "burn" avec son sang sur le miroir glace le sang), on ne s'ennuie jamais et le rythme est constamment soutenu.
    Après un final apocalyptique, le spectateur n'a pas encore le temps de respirer tant que la sous-intrigue (complètement ridicule, le seul défaut du film) n'est pas résolue.
    Mis à part cela, HOSTAGE est une vraie réussite du genre, un thriller noir qui méritait autre chose qu'un bide et qui se doit d'être réhabilité tant ses qualités sont nombreuses.



    _________________


    Mes DVD (mise à jour le 15 avril 2008)

    Riddick29
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 7202
    Age : 38
    Localisation : Ou la réalité s'achève...
    Date d'inscription : 30/01/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Riddick29 le Ven 3 Aoû - 13:17

    Hé Laurent, tu aurais pu mettre un trois... C'est bêton ce film... Une note de 2 étoiles c'est petit là content parle

    Inconnu
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 16/04/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Inconnu le Ven 3 Aoû - 14:26

    Riddick29 a écrit:Hé Laurent, tu aurais pu mettre un trois... C'est bêton ce film... Une note de 2 étoiles c'est petit là content parle

    Je suis d'accord, j'avais adoré ce film et comme ta critique est plutôt élogieuse, il méritait trois étoiles. parle

    musicdeal
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 1959
    Age : 42
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 12/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  musicdeal le Ven 3 Aoû - 17:40

    Carabas a écrit:
    Riddick29 a écrit:Hé Laurent, tu aurais pu mettre un trois... C'est bêton ce film... Une note de 2 étoiles c'est petit là content parle

    Je suis d'accord, j'avais adoré ce film et comme ta critique est plutôt élogieuse, il méritait trois étoiles. parle

    Meme note que pour truands c'est vache Truands est quand 100 fois plus nul! Alors qu'Hostage est excellent !

    Laurent T.
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2635
    Age : 31
    Localisation : Saint-Marcellin, Isère (38)
    Date d'inscription : 06/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Laurent T. le Ven 3 Aoû - 21:45

    Sauf qu'Hostage exagère un peu avec sa seconde intrigue qui prend plus de place que l'intrigue principale.
    Pour Truands, c'est une autre affaire, mais rien que pour le meilleur acteur de théâtre du monde et pour les scènes bien trash, c'est terrible (les critiques presse qui l'ont descendu à sa sortie de l'année sont des bouseux qui n'ont jamais vu un polar de leur vie ou bien ils aiment le Scarface de De Palma). tire la langue


    _________________


    Mes DVD (mise à jour le 15 avril 2008)

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Sam 4 Aoû - 21:38

    Deadwood 1.07 1.08 1.09 joyeux joyeux joyeux


    Dernière édition par le Mer 8 Aoû - 1:44, édité 1 fois


    _________________

    musicdeal
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 1959
    Age : 42
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 12/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  musicdeal le Sam 4 Aoû - 23:00

    Ultime menace

    Un bon petit Van Damme

    Laurent T.
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2635
    Age : 31
    Localisation : Saint-Marcellin, Isère (38)
    Date d'inscription : 06/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Laurent T. le Lun 6 Aoû - 13:09

    Dune (1984 - David LYNCH)

    Après les deux chefs-d'oeuvre que sont Eraserhead et Elephant Man, David Lynch s'est essayé à la science-fiction en adaptant un roman de Frank Herbert : Dune. A la base, le livre est riche, fascinant et tellement bien écrit que son adaptation cinématographique était un défi de taille et qu'avec Lynch derrière la caméra, il ne fallait pas s'inquiéter.
    Pourtant, DUNE est une oeuvre maudite dans la filmographie du cinéaste. Au fil des années, il l'a complètement reniée, que ce soit la version salles, ou la version TV de plus de trois heures, présentant un montage en total désaccord avec celui voulu par le réalisateur.
    A la vue du résultat final et avec les années, on ne peut pas donner tout à fait tort au Maître : DUNE n'a plus sa force d'antan et on se demande parfois si on est réellement devant un long-métrage lynchien.
    Il est évident que tout est bourré de défauts : les costumes sont d'une ringardise extrême, certaines mises en images sont très peu inspirées, nous faisant croire que nous sommes face à un téléfilm de luxe à gros budget, les maquillages sont totalement dépassés et le jeu des acteurs est tellement drôle qu'on ne peut pas s'empêcher de se plier de rire tellement ça semble ridicule, désuet, dépassé.
    Mais il faut avouer que malgré ces nombreux points noirs, DUNE contient certaines qualités, et pas des moindres ! On retiendra des acteurs ultra-charismatiques (Kyle MacLachlan et Patrick Stewart entre autres; on se demande par contre comment Sting a pu accepter un rôle aussi mauvais et qui ne le met pas du tout au rang de bon acteur) mais surtout une mise en scène classieuse, inspirée, livrant des plans splendides et des scènes d'action parfaitement lisibles ainsi que des décors d'une beauté stupéfiante, sans oublier le score de Toto qui est assez réussi.
    Même si les scènes chamaniques avec la main et le principe du "dormeur qui doit se réveiller" sont typiquement lynchiennes, le style du cinéaste ne se ressent aucunement pendant plus de deux heures, on se dit même que le résultat aurait été le même avec le premier réalisateur venu.
    Finalement, DUNE est un film de SF kitsch et ridicule, mais suffisemment rythmé et plastiquement superbe, ce qui lui évite d'être le navet considéré par son propre metteur en scène.




    Psycho (1960 - Alfred HITCHCOCK)

    Alfred Hitchcock était, à la fin des années cinquante et au début des années soixante, à l'apogée de sa carrière, livrant chefs-d'oeuvre sur chefs-d'oeuvre, à se demander parfois si il était encore capable de nous surprendree, de se surpasser; ou bien à nous faire croire qu'il était fini et qu'il a tout donné.
    Pourtant, dès les premières secondes de PSYCHO, on ressent déjà un sentiment d'angoisse et de fascination face à ce thriller qui va complètement changer l'histoire du cinéma.
    Grâce à son utilisation du noir et blanc, une technique de mise en scène épatante et d'une modernité sidérante et sa façon de jouer avec les nerfs du spectateur pendant plus de cent minutes, PSYCHO reste le chef-d'oeuvre absolu du Maître du suspense, mais aussi (et surtout) le plu grand thriller de tous les temps.
    Hitchcock ne montre jamais de sang ou très peu, il joue à fond la carte de la suggestion. La brutalité des meurtres, ses plans rapprochés des visages des victimes ainsi que la musique - stressante - de Bernard Herrman renforce le stress du spectateur et le plonge dans un cauchemar quasi interminable, orchestré avec génie, culot et force.
    Quarante-sept ans plus tard, personne n'a oublié la prestation glaçante et flippante d'Anthony Perkins. Son dernier plan, avec le regard qui glace le sang, nous fait comprendre que son personnage n'a pas fini son oeuvre et qu'il est prêt à recommencer (oublions les suites sans intérêt qui sont une gigantesque insulte à Hitchcock).
    "Hitch" évoque aussi le thème de la double personnalité, de la schizophrénie dont son héros est atteint et se sert pour commetre ses crimes. Le twist final avec la découverte du cadavre de sa mère reste un modèle du genre et ne laisse personne indifférent.
    PSYCHO étonne encore aujourd'hui pour sa modernité, sa force visuelle et psychologique, mais aussi grâce à un suspense qui monte en puissance à chaque instant, faisant de ce thriller un chef-d'oeuvre inoubliable et définitivement l'oeuvre majeure de son auteur.



    _________________


    Mes DVD (mise à jour le 15 avril 2008)

    Eldorion
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8041
    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 03/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Eldorion le Lun 6 Aoû - 18:35

    MacGyver - Saison 2

    Comme il est bon de retrouver MacGyver et toutes ses astuces ! Malheureusement, il s'agit d'une série qui mal vieilli. triste

    Rescue Me - Saisons 1 & 2

    Une nouvelle série que j'ai dévorée en une semaine ! Vivement la suite cool

    Underworld Evolution

    Une excellente suite au dénouement incertain bien orchestré.

    joyeux


    _________________
    ___________________________________________
    Toutes les news et l'actualité DVD sur le site :
    www.dvdbelgorama.net

    Inconnu
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 16/04/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Inconnu le Lun 6 Aoû - 18:46

    Saroumane a écrit:

    Rescue Me - Saisons 1 & 2

    Une nouvelle série que j'ai dévorée en une semaine ! Vivement la suite cool

    Je suis bien d'accord et je ne doute pas que ce sera aussi l'avis de nos vieux amis Marquis et Coupienne. J'espère juste que la saison 3 sortira en DVD de mon vivant. Vieux

    Riddick29
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 7202
    Age : 38
    Localisation : Ou la réalité s'achève...
    Date d'inscription : 30/01/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Riddick29 le Lun 6 Aoû - 23:26

    Quelques épisodes de Jinny de mes rêves saison 3...

    Vu Les Experts Miami 1.05, 1.06, 1.07 et 1.08

    Et à l'instant, Ghost Whisperer 1.03 et 1.04

    Inconnu
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 16/04/2006

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Inconnu le Mar 7 Aoû - 23:43

    Terminé la saison 2 des Mystères de l'Ouest. Excellent, bien entendu.

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Mer 8 Aoû - 1:45

    Deadwood 1.10 1.11 joyeux joyeux


    _________________

    musicdeal
    Dvdvore moyen
    Dvdvore moyen

    Masculin
    Nombre de messages : 1959
    Age : 42
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 12/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  musicdeal le Mer 8 Aoû - 17:10

    Mr Bean 2

    Franchement cette suite était vraiment pas nécessaire.

    oli
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 8093
    Age : 42
    Date d'inscription : 24/12/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  oli le Mer 8 Aoû - 18:16

    Deadwood 1.12

    Le marin des mers de Chine

    un chef d'oeuvre de la comédie kungfu comme le trio Jackie Chan / Samo Hung / Yuen Biao savait si bien les faire.



    _________________

    Laurent T.
    Modérateur

    Masculin
    Nombre de messages : 2635
    Age : 31
    Localisation : Saint-Marcellin, Isère (38)
    Date d'inscription : 06/08/2005

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Laurent T. le Jeu 9 Aoû - 1:05

    The Age of Innocence - Le Temps de l'Innocence (1993 - Martin SCORSESE)

    Deux ans après avoir sorti un excellent remake de Cape Fear (qui surpasse d'ailleurs l'original), Martin Scorsese signe son premier film sur l'aristocratie New Yorkaise du 19ème Siècle, ses coutumes, ses manières, sa façon de penser, de parler, sa conduite et surtout sur les relations amoureuses de cette grande époque.
    Scorsese évoque un sujet fort tabou à cette époque : l'adultère. La relation entre Newland, marié à May, et Ellen, n'est pas des plus classiques, ni des plus simples que n'importe quel cinéaste ait pu mettre en scène. Ici, les protagonistes jouent avec les sentiments de leurs amours respectifs et interdits et vice-versa, donnant une dimmension pyschologique et parfois tragique admirable, donnant à l'oeuvre de Scorsese une classe et un raffinement sans précédent. Le papa de Taxi Driver sait filmer les scènes d'amour avec génie, audace et parvient à retranscrire toute cette passion et cette envie qui émanent des personnages principaux, livrés à un jeu parfois déroutant, qui ne mène à rien si ce n'est qu'à la destruction tant physique que psychique des différents protagonistes.
    Scorsese a surtout un souci du détail exemplaire tant son film est plastiquement superbe. Ici, les décors et les costumes ne donnent pas l'impression d'être en carton pâte, les détails foisonnent et donnent aux personnages une élégance et une finesse tout simplement radieuses.
    Les acteurs contribuent également à la grande qualité de ce long-métrage. Daniel Day-Lewis porte le film sur ses épaules et se montre épatant en époux torturé aux sentiments instables; Michelle Pfeiffer est radieuse et livre ici la plus belle prestation de sa carrière, Winona Ryder incarne l'innocence et la naïveté avec énormément de talent et confirme qu'elle est une des plus grandes jeunes actrices du moment.
    Seul bémol, c'est une durée trop courte (2 H 12) malgré un rythme assez lent. On a parfois l'impression que Scorsese n'a pas livré sa grande fresque romanesque qui aurait pu être plus longue et qu'un sentiment d'inachevé accompagne le spectateur à la fin de la projection.
    Malgré cela, THE AGE OF INNOCENCE reste un film méconnu de Scorsese, qui mérite d'être réhabilité et redécouvert tant son univers riche et splendide arrive à nous passionner.



    _________________


    Mes DVD (mise à jour le 15 avril 2008)

    Contenu sponsorisé

    Re: Dernier(s) dvd visionné(s) ?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:56


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 4:56